Imprimer

Quatorze personnes ont été tuées par des voleurs de bétail dans une attaque de représailles dans le nord-ouest du pays, en proie à une criminalité grandissante, a annoncé mardi la police nigériane.

Des assaillants à moto ont fait irruption dans un village isolé de l'Etat de Zamfara dans la nuit de dimanche à lundi, tuant des habitants et incendiant des maisons. L’attaque avait été menée en "représailles" après le meurtre de neuf bandits présumé miliciens locaux dans un village voisin, le 3 novembre. L'arrestation de 11 miliciens en lien avec ces exécutions extrajudiciaires n'a pas apaisé les bandits venus pour se venger.