Cinq candidats en lice pour la Présidentielle
Search
Lundi 16 Décembre 2019
Journal Electronique

L’Autorité nationale indépendante des élections (Anie) a décliné, hier à Alger, officiellement la liste des candidats à l’élection présidentielle du 12 décembre prochain. Sur les 22 candidats à la candidature pour la magistrature suprême du pays ayant déposé leurs dossiers auprès de l’Autorité, cinq seulement ont rempli les conditions légales exigées.

Il s’agit d’Abdelmadjid Tebboune, Abdelaziz Belaïd, Abdelkader Bengrina, Ali Benflis et Azzedine Mihoubi. Ceux dont les dossiers ont été rejetés auront 24 heures pour déposer des recours auprès du Conseil constitutionnel. Laquelle institution devra valider en définitive la liste finale des candidats devant entamer la campagne électorale dont le coup d’envoi sera donné le 17 novembre.

Chiffres et arguments à l’appui, le président de l’Anie, Mohamed Charfi, a dévoilé, au cours d’une conférence de presse, tous les chiffres relatifs au nombre de signatures collectées par les postulants. Il a même fourni des données concernant les dossiers rejetés pour doubles de signatures, de formulaires incorrects ou des souscriptions validées par des citoyens de moins de 18 ans. Charfi a tenu à préciser qu’un effort colossal a été fait par les membres de l’Autorité et dont «les fruits» sont aujourd’hui palpables. Il a certifié que l’Anie a mobilisé ses moyens pour répondre à ceux qui mettent en doute le choix des élections. En tout, 10 millions de formulaires de signatures ont été retirés par les 143 postulants. 6% seulement ont été validés par l’Anie. D’où le besoin, selon lui, de revoir la législation en ce sens, car cela coûte cher au Trésor public. Et pour cause, l’étude des dossiers a nécessité la mobilisation de 30 inspecteurs de la Cour suprême et 10 consultants du Conseil d’Etat. Plus d’une quarantaine de membres de l’Autorité ont assuré presque 16.500 heures de travail pour cette mission. A cela s’ajoute le travail accompli par les dix commissions ayant impliqué 16.000 heures de travail. Elles sont composées de 170 agents administratifs spécialisés dans le traitement informatique et de 15 ingénieurs en informatique qui ont assuré, eux aussi, 220.000 heures de travail depuis le 26 octobre dernier, date de la clôture du dépôt des dossiers. Charfi a expliqué qu’il a tenu à présenter ces éléments d’information en réponse «aux esprits malsains», affirmant que l’Autorité n’a pas «étudié sérieusement les dossiers».

                                                  Un dispositif inédit

Expliquant qu’après leur étude «manuelle» les dossiers ont été passés au crible d’un dispositif informatique inédit, tout ce travail a abouti à «un résultat d’un haut degré d’exactitude», a-t-il affirmé. Mieux, Charfi a assuré que cette transparence dans le traitement des dossiers de candidature sera reconduite dans la gestion du scrutin aussi. Le président de l’Anie a tenu, dans ce sillage, à saluer l’ensemble des candidats à la candidature pour la présidentielle du 12 décembre, car «ils ont intégré le processus électoral et   exprimé leur solidarité avec le peuple. Un processus qui se présente comme l’ultime voie devant faire sortir le pays de sa crise». Charfi a déclaré, par ailleurs, qu’il exposera prochainement des réponses concernant le fichier électoral et la charte d’éthique des pratiques électorales à soumettre aux candidats qui participeront à la campagne électorale. «Une charte qui renfermera un pacte entre l’Autorité et les candidats», a-t-il expliqué.

En attendant, Charfi a affirmé que la problématique de la participation aux élections est une question qui est posée de par le monde. Il a assuré que l’Anie veillera à convaincre les citoyens que le processus électoral a évolué positivement grâce à «l’élite politique». «Des mécanismes nouveaux seront mis en place pour traduire avec transparence, rigueur et objectivité le choix populaire», a-t-il soutenu, rappelant que des files innombrables de personnes ont marqué l’opération de révision des listes électorales. Charfi s’est engagé à honorer les promesses prises afin d’être à la hauteur des attentes. Au final, le verdict sera laissé à l’appréciation de l’électeur, a-t-il poursuivi.

A l’adresse des journalistes, il dira : «Soyez impartiaux, dites la vérité, vous êtes responsables du contrôle direct et indirect du scrutin.» En réponse à la question sur les candidats retenus qui appartiennent à l’ancien régime, Charfi a lancé : «Nul ne peut se prononcer à la place du peuple. L’Autorité travaille dans la transparence la plus absolue. Chacun est libre de ses avis. Je suis connu pour avoir affronté la corruption de l’ancien système du haut de mon poste de procureur général et de ministre de la Justice. Je renouvelle mon serment au peuple. Cette mission est entre de bonnes mains.» Et d’assurer : «Je n’ai pas été nommé à ce poste. J’ai été porté par la volonté populaire. Je n’ai aucun complexe en ce sens. Nous sommes tous mobilisés pour préserver la volonté du peuple.»

Karima Alloun Kordjani

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Foire de la production nationale

La 28e Foire de la production nationale ouvrira ses portes le 19 décembre au Palais des expositions des Pins Maritimes, Alger.

 

Salon des équipements pour handicapés
Le Salon national des équipements et du matériel pour handicapés, qui se tient à la Bibliothèque nationale du Hamma (Alger), prendra fin le 16 décembre.

ONCI et CRAAG
L’Office national de la culture et de l’information et le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique organiseront, le 17 décembre à 9h au complexe culturel de Chenoua (Tipasa) «l’Atelier du jeune astronome».

AARC

L’Agence algérienne pour le rayonnement culturel organise une exposition de peinture de Yasmine Siad, qui se tiendra jusqu’au 19 décembre à Dar Abdellatif (Alger).

ANPT
L’Agence nationale de promotion et de développement des parcs technologiques (ANPT) organisera,  les 16 et 17 décembre  à l’incubateur de Sidi Abdellah (Alger), l’évènement «Les technologies IoT & LoRaWan».

Ministère de la Culture

Sous l’égide du ministère de la Culture, l’Opéra d’Alger Boualem-Bessaih présentera, le 21 décembre à 16h, le café littéraire de l’Opéra, qui accueillera Abdelhafid Hamdi Chérif qui interviendra sur le thème «Aiyai, chant de l’ouvert».

Agence nationale des ressources en eau
L’Agence nationale de gestion intégrée des ressources en eau, à travers l’Agence du bassin hydrographique algérois Hodna Soummam, procédera, le 15 décembre, à la signature du contrat de captage El Hamiz, au siège de l’Office national de développement et de promotion de la formation continue.

 

CAAR
La Compagnie algérienne d’assurances et de réassurance organisera, le 15 décembre, au CIC d’Alger, à partir de 9h, une journée portes ouvertes sous le thème «la CAAR à l’écoute de ses partenaires».

Ambassade de la RASD

L’ambassade de la République arabe sahraouie démocratique organisera, du 19 au 23 décembre, les travaux du 15e congrès du Front Polisario.

Don de sang
La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

 

Agenda culturel

Café littéraire de l’Opéra d’Alger

La chanson bédouine en débat

Le café littéraire de l’Opéra d’Alger Boualem-Bessaïeh organisera, le 21 décembre à 16h, une rencontre-débat autour de la chanson bédouine «Aiyai, le chant de l’ouvert», animée par le professeur Hafid Hamdi Cherif.

Galerie d’art Aïcha-Haddad
Mourad Foughali expose ses toiles

Au grand bonheur des passionnés des arts plastiques, l’artiste peintre Mourad Foughali expose à la galerie d’art Aïcha-Haddad, à Alger, une série de toiles sous le thème «Rayonnement des sens». Organisée par l’Etablissement arts et culture de la wilaya d’Alger, l’exposition se poursuivra jusqu’au 20 décembre.

 

 AARC

L’Agence algérienne pour le rayonnement culturel organise une exposition de peinture de Yasmine Siad jusqu’au 19 décembre à Dar Abdellatif, Alger.

 

Université de Blida
L’Université Saâd-Dahlab de Blida organise, aujourd’hui dans son auditorium, la compétition inter-universités algériennes en aéronautique «Rocketry Edition 2019».

Galerie Ezzou’art
La galerie Ezzou’art du Centre commercial de Bab Ezzouar (Alger) organise, jusqu’au 26 décembre, une exposition intitulée «L’Algérie, la protégée de Dieu», de l’artiste plasticien Sofiane Dey.

Palais de la culture d’Alger
Le Palais de la culture d’Alger organisera, le 19 décembre à 18h30, un gala de variétés avec Lyès Ksentini, Karima Essaghira et Yazid Oumoussa.

Hôtel Sofitel d’Alger
Le marché artistique de fin d’année «L’art & la matière», avec un roulement de 25 artistes par semaine, se tient jusqu’au 31 décembre de 13h à 19h à l’hôtel Sofitel d’Alger.

AGIRE
L’Agence nationale de gestion intégrée des ressources en eau, à travers l’Agence du bassin hydrographique algérois Hodna Soummam, procédera, le 15 décembre, à la signature du contrat de captage El Hamiz, au siège de l’Office national de développement et de promotion de la formation continue.

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept