La Une
Search
Mercredi 13 Novembre 2019
Journal Electronique

Une charte d’éthique des pratiques électorales a été élaborée pour la première fois dans les annales électorales du pays. Le document soumis à l’approbation des cinq candidats et des organes de presse sera officiellement signé samedi prochain. Le document renferme un préambule, des objectifs, des principes généraux, l’engagement des membres de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), ses démembrements et des personnels des services administratifs locaux, des médias, des candidats et des partis participant aux élections.

Le document expose les principes directeurs et les pratiques particulières qui forment le cadre du comportement moral attendu des acteurs et des personnes participant au processus électoral. Ce comportement entend «le respect des principes démocratiques de base à travers le libre exercice des droits démocratiques sans intimidation, notamment le droit de se porter candidat, le droit de vote, le caractère secret du vote, la transparence dans le financement des campagnes électorales ainsi que l’indépendance et la neutralité de l’institution en charge des élections et des services qui en dépendent».

Tous les acteurs doivent accepter la responsabilité d’agir de façon à maintenir et à renforcer la confiance du citoyen en l’intégrité et la transparence du processus électoral. Concernant les engagements des membres de l’Anie, ils sont appelés à s’astreindre au respect du principe de neutralité, d’impartialité et de traitement équitable des candidats et s’interdire tout comportement ou action susceptible d’altérer ces principes. Ils doivent également répartir d’une manière juste et équitable le temps d’antenne dans les médias audiovisuels nationaux au profit des candidats et faciliter la mission des institutions médiatiques et des journalistes.

Une campagne de prévention et de sensibilisation au profit des citoyens sur le risque et le danger d’asphyxie au monoxyde de carbone a été lancée hier à partir de la wilaya de M’sila. Sous le slogan «Un hiver chaud sans risques», cette campagne s’étalera sur l’ensemble du territoire national tout le long de la période hivernale avec l’organisation des journées portes ouvertes au niveau des unités de la Protection civile ainsi que des caravanes qui sillonneront les différentes localités dans le cadre des activités de proximité afin de sensibiliser les citoyens sur le danger d’asphyxie et les comportements à adopter, a-t-on précisé dans un communiqué de la Protection civile. En ce sens, les citoyens et les différentes associations sont invités à prendre part à ces activités en se rapprochant des services de la Protection civile au niveau des 48 wilayas du pays, a ajouté la même source.

S’exprimant en marge de cette campagne nationale, le chargé de communication de la direction générale de la Protection civile, Yassine Bernaoui, a affirmé que cette action cible les utilisateurs des appareils de chauffage pour les sensibiliser aux dangers du monoxyde de carbone, en préconisant notamment l’aération du foyer et le nettoyage des cheminées. Pour sa part, le colonel Farouk Achour, chargé de la communication et des statistiques à la direction générale de la Protection civile, a affirmé que 131 personnes sont décédées durant l’année 2018 suite à l’inhalation du monoxyde de carbone, contre 132 décès durant les 9 derniers mois de l’année en cours à travers le territoire national.

Le ministre de la Justice, garde des Sceaux a présenté, hier, à l’APN, le projet de loi modifiant le code de procédure pénale qui vise la préservation des deniers publics, à travers la facilitation de la mise en mouvement de l’action publique et l’annulation des contraintes qui faisaient obstacle à la police judiciaire dans l’accomplissement de ses missions.

Exposant les dispositions du texte, Belkacem Zeghmati a affirmé que l’amendement du code de procédure pénale s’inscrit dans le cadre de la poursuite des efforts déployés par l’Etat pour préserver les deniers publics. «Il est impératif de consolider et de renforcer le cadre juridique de lutte contre la criminalité par l’abrogation des dispositions à effet négatif sur la mise en mouvement de l’action publique et son exercice par le ministère public d’une part, et celles faisant obstacle à la police judiciaire lors de l’accomplissement de ses missions, d’autre part», a-t-il déclaré.

Le projet de loi, élaboré en coordination avec le ministère de la Défense nationale, propose l’abrogation des articles 6 bis, 15 bis, 15 bis 1 et 15 bis ter du code de procédure pénale relatifs aux conditions de mise en mouvement de l’action publique pour les crimes en lien avec les deniers publics ainsi que les attributions et missions des officiers de la police judiciaire relevant des services militaires de sécurité. Le texte fait également état de l’amendement de l’article 207 relatif au contrôle par la chambre d’accusation de l’activité des officiers de la police judiciaire, notamment par la révision des mesures mises en place en vertu de la loi de mars 2017 portant habilitation des officiers de la police judiciaire à l’exercice effectif des attributions liées à cette qualité. Les mesures prévues par le code de procédure pénale de juillet 2015 ont vu l’introduction de la condition de la plainte préalable des organes sociaux de l’entreprise économique pour la mise en mouvement de l’action publique à l’encontre des dirigeants des entreprises économiques dont l’Etat détient la totalité des capitaux ou à capitaux mixtes pour des faits de gestion entraînant le vol, le détournement, l’approbation illicite, la dégradation ou la perte de deniers publics ou privés.

Le Conseil constitutionnel a confirmé samedi la liste des cinq candidats retenus pour l'élection présidentielle du 12 décembre prochain, validée la semaine dernière par l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), et rejeté les recours introduits par neuf postulants à la candidature.

Ainsi, les candidats retenus sont le président du Front Al-Moustakbel, Abdelaziz Belaid, le président de Talaie El Houriyet, Ali Benflis, le président du Mouvement El-Bina, Abdelkader Bengrina, l'ancien Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune, le secrétaire général par intérim du Rassemblement national démocratique, Azzedine Mihoubi.

Le Conseil constitutionnel s’est réuni du 4 au 9 novembre 2019 à l’effet de délibérer sur les recours contre les décisions de rejet de candidatures émanant de l’Autorité nationale indépendante des élections et formulés par des candidats à cette élection. Dans un communiqué, il a indiqué qu’il a été rendu destinataire, le 3 novembre 2019, de 23 décisions émanant de l’Autorité nationale indépendante des élections relatives aux candidatures, accompagnées des dossiers des candidats à cette élection.

Le rendez-vous électoral de la présidentielle du 12 décembre 2019 représente «la seule issue pour la sortie de crise», a indiqué la revue El Djeïch dans son numéro de novembre, appelant le peuple algérien à apporter sa contribution au «succès» du scrutin «en toute conviction et sans hésitation».

«Il est donc attendu de nous tous, alors que nous sommes à l’orée d’une nouvelle étape historique où seront posés les jalons d’une Algérie nouvelle, de placer l’intérêt suprême de la patrie au-dessus de tout et de laisser de côté tout ce qui serait susceptible de nous mener vers la division et la dispersion des efforts. C’est là une certitude qu’en de telles conjonctures exceptionnelles, l’intérêt de l’Algérie, de son peuple et son devenir requiert de chacun de nous d’apporter sa contribution au succès du rendez-vous électoral des présidentielles en toute conviction et sans hésitation, dès lors qu’il représente la seule issue pour la sortie de crise», a souligné l’éditorial de la revue de l’Armée nationale populaire (ANP).

Santé

Environnement

    • 15 ans d'émissions de gaz à effet de serre, 20 cm de montée des eaux

      Comme un paquebot lancé à toute vitesse ne peut s'arrêter d'un coup, le niveau des océans va monter dramatiquement même si l'on réduisait à zéro les émissions de gaz à effet de serre en 2030, mettent en garde des chercheurs dans une étude publiée lundi. Rien que les gaz à effet de serre rejetés entre la signature de l'accord de Paris, en 2015, et l'année 2030 contribueront à élever le niveau des mers de 8 centimètres d'ici 2100 et 20 cm d'ici 2300, par rapport à la période de référence 1986-2005, rapportent des chercheurs en science du climat basés en Allemagne dans les comptes-rendus de l'Académie américaine des sciences (la revue PNAS).

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Assemblée populaire nationale

L’Assemblée populaire nationale reprendra, le 12 novembre  à 9h30, ses travaux en séance plénière consacrés au débat de l’amendement de la loi organique 
relative à la loi de finances.

 

Ministère des Moudjahidine

Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, effectuera, le 17 novembre, une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Sidi Bel-Abbès.

Ministère de l’Education nationale
Le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed, prendra part aux travaux de la 40e session de la Conférence générale de l’Unesco, qui aura lieu du 12 au 27 novembre à Paris (France).

Ministère de la Santé

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mohamed Miraoui, participera, à partir de 12 novembre  jusqu’à jeudi, au Sommet mondial de la population et du développement de Nairobi.

Ministère du Travail
Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Tidjani Hassan Haddam, présidera le 12 novembre   à partir du 8h30, au siège du ministère, la cérémonie d’installation et de lancement des travaux du groupe de travail chargé de l’élaboration de la stratégie du secteur en matière d’emploi dans les wilayas du Sud.

Musée du moudjahid
Dans le cadre de l’émission «Rendez-vous avec l’histoire», le Musée national du moudjahid organisera, le 14 novembre à 10h, à l’ITFC, la 224e édition intitulée «La participation de tous dans l’enrichissement et la préservation de la mémoire nationale».

Forum d’El Moudjahid

Le forum d’El Moudjahid recevra,  le 12 novembre , à l’occasion de la Journée mondiale du diabète, le président de l’Association des diabétiques de la wilaya d’Alger, Fayçal Ouhadda.

 

 

CACI
La Chambre algérienne de commerce et d’industrie, en collaboration avec l’ambassade du Portugal en Algérie, organise, aujourd’hui à 9h, à l’Ecole supérieure algérienne des affaires, un forum algéro-roumain.

 

CNAS

La caisse nationale de sécurité sociale, agence d’Alger lance jusqu’au 21 novembre au niveau des universités d’Alger une campagne d’information et de sensibilisation au profit des étudiants.

 

Don de sang

La fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé pour faire don de sang.

 

Hôtel Sofitel

Un marché du Mawled Ennabawi, auquel prendra part une trentaine d’artisans, se tiendra jusqu’ au 16 novembre à l’hôtel Sofitel d’Alger.

 

Cash Assurances

La compagnie d’assurance des hydrocarbures Cash organise le 18 novembre partir de 8h30, au CIC Abdellatif Rahal ,un séminaire au profit des dirigeants d’entreprises et leurs collaborateurs de la région centre ,portant le thème « L’assurance entre Innovation et Accompagnement »

 

Ambassade du Japon

L’ambassade du Japon à Alger organise à partir du 14 novembre à17h, l’ouverture de la semaine culturelle japonaise au Musée des Beaux-arts d’Alger.

 

 

 

Salle Ibn Zeydoun
A l’occasion de la sortie de son nouvel album «Wlidy», le chanteur Youss donnera, le 21 novembre à la salle Ibn Zeydoun de l’Office Riadh El Feth, à Alger, un concert de musique.

 

 

 

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept