L’OMS appelle à investir plus pour limiter les effets du changement climatique sur la santé
Search
Dimanche 19 Janvier 2020
Journal Electronique

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) déplore le manque d'engagement financier des Etats pour limiter les effets du changement climatique sur la santé, appelant les acteurs internationaux à assister les pays, dont très peu se sont dotés des moyens d'appliquer leurs objectifs.

La COP25, dont les travaux se sont ouverts lundi à Madrid (Espagne), constitue "un moment très crucial pour la santé aussi", a relevé la directrice de la santé publique à l'OMS, Maria Neira. Le changement climatique est "une crise de santé" qui peut provoquer jusqu'à 250 000 décès supplémentaires par an. Selon des études précédentes, les bénéfices pour la santé d'une réduction des émissions de CO2 atteindraient le double du coût de la mise en £uvre du dispositif pour l'atteindre. Et environ un million de personnes pourraient être sauvées d'ici 2050.

Pour la première fois, l'OMS a dévoilé, mardi, un rapport sur les engagements nationaux des pays sur le climat et la santé. Plus de 100 d'entre eux ont répondu mais pas la Suisse, ni un certain nombre de grands acteurs comme les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la France ou des Etats très affectés par la pollution. La moitié des pays qui ont participé ont établi une politique ou un plan national sur les effets du changement climatique pour la santé. Mais à peine un peu plus d'un tiers d'entre eux ont engagé des financements pour commencer à les appliquer. Pire encore, moins de 10% ont lancé un dispositif qui permettra de les mettre en £uvre entièrement.

Le changement climatique va alourdir la "facture" à l'avenir, déplore le directeur général de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus. Il appelle à £uvrer immédiatement pour préserver la santé. Santé mentale, décès dus aux désastres météorologiques, maladies alimentaires ou hydriques comme le choléra constituent autant de menaces identifiées par les Etats.

Mais 60% des pays qui ont répondu relèvent que, malgré ces composantes, la santé n'est pas suffisamment connectée aux initiatives nationales et internationales sur le climat. Les ministres de la Santé devraient participer aux discussions, insiste Mme Neira. Et les fonds devraient venir d'acteurs internationaux comme le Fonds vert pour le climat et ne pas ajouter une "charge" supplémentaire sur le système de santé.La seule exposition à la pollution de l'air coûte au total 5000 milliards de dollars dans le monde. Et la directrice relève que des centaines de milliards de dollars de subventions sont attribués aux énergies non renouvelables. Celles-ci constituent le principal problème qui alimente les effets du changement climatique sur la santé, affirme un responsable de cette question à l'OMS, Diarmid Campbell-Lendrum.

Certains pays insulaires affectés par le réchauffement ont lancé des initiatives positives comme le réaménagement d'hôpitaux ou le recours aux énergies renouvelables dans les centres de santé.

Mais les acteurs de la santé, des transports ou de l'énergie collaborent dans moins de 25% des Etats qui ont répondu. Seules 20% des contributions nationales pour réduire les émissions de gaz à effet de serre mentionnent la santé. Les avantages sur cette question ne font de leur côté partie que de 10% des actions des pays.

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

MDN

L’Ecole des techniques d’intendance de Blida organise, le 20janvier  à partir de 8h30, au Centre régional de l’information Chahid-Mohamed-Madi, des journées d’information.

Ministère de la Santé

Le ministère de la Santé, en collaboration avec la Direction générale de la Protection civile, organise, le 20 janvier  à 9h30, à l’Institut national de la santé publique, une conférence sur les dangers du monoxyde de carbone.

Ministère du Commerce
Le ministre du Commerce, Kamel Rezig, préside, le 20 janvier  à partir de 9h, au Centre international des conférences à Alger, la cérémonie d’ouverture de la conférence nationale sur les conditions d’activité du commerce international.

Ministère de l’Agriculture
Le secrétaire général du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, Hamid Hamdani, présidera, le 20 janvier  à 9h30, au siège de la Chambre de l’Agriculture, une réunion de travail avec le Conseil national interprofessionnel de la filière pomme de terre.

 

HCI

Le Haut-Conseil islamique organisera, les 25 et 26 février, en coopération avec la wilaya de Bordj Bou-Arréridj, le colloque international Mohamed El Arabi Ben Etebani intitulé «La connaissance nodale et son impact sur l’unité et la stabilité de la nation».

Musée du moudjahid

Le Musée national du moudjahid organisera, le 20 janvier à 10h, la 432e rencontre avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement
de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

Ministère de la Santé
Le ministère de la Santé, en collaboration avec la Direction générale de la Protection civile, organisera, le 20 janvier à 9h30, à l’Institut national de la santé publique, une conférence de presse sur les dangers du monoxyde de carbone.

 

 SEEAL

Dans le cadre du lancement d’une campagne d’information et de sensibilisation sur la qualité de l’eau produite et distribuée par la Seaal, une visite au profit de la presse sera organisée, le 20 janvier à 10h, au centre d’accueil téléphonique opérationnel de Bir Mourad Raïs, à la station de traitement d’eau potable de Hlaïmia et au laboratoire process de Boudouaou.

 

Salon national du recrutement

Le 14e Salon national du recrutement «Carrefour, emploi et formation» se tiendra, du 28 au 30 janvier, au Centre international des conférences Abdellatif-Rahal (Alger).

  

Musée du moudjahid
Le Musée national du moudjahid organisera, le 20 janvier, à 10h, la 432e rencontre avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

 

Université Oran 1

L’Université Oran 1 Ahmed-Ben-Bella organisera, à la fin du mois de janvier, des journées scientifiques dédiées à l’agriculture intelligente.

Don de sang
La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans, en bonne santé, à faire un don de son sang.

 

 

CRA
Le Croissant-Rouge algérien (CRA) supervisera, le 20 janvier à 10h, le départ, à partir du stade du 5-Juillet à Alger, d’un convoi de denrées alimentaires et autres objets à destination de la Libye.

CACI

La Chambre algérienne de commerce et d’industrie organise, le 20 janvier  à partir de 8h30, au CIC Club-des-Pins (Alger), un séminaire national sur l’incoterm 2020.

ANVREDET

L’Agence nationale de valorisation des résultats de la recherche et du développement technologique signera, le 20 janvier à 10h, une convention de partenariat avec le CRTI, au siège de ce dernier.
Machaâl EchaHid
L’association Machaâl Echahid, en collaboration avec le quotidien El Moudjahid, organise, le 22 janvier à 10h, à l’occasion du 60e anniversaire de la création de l’état-major de l’Armée de libération nationale (ALN), une conférence de la mémoire en hommage à ses membres.

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept